Un monde bien étrange et sombre dont le seul but est...la survie!
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hôtel inconnu et déserté.

Aller en bas 
AuteurMessage
Anya Shawn

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 02/08/2009
Localisation : Je ne veux pas d'une réunion de zombies, merci.

MessageSujet: Hôtel inconnu et déserté.   Mar 4 Aoû - 16:34

[Dans sa chambre]


Une bourrasque fit claquer la fenêtre de la chambre d'Anya (ou du moins, la chambre où elle se trouvait), projetant la lampe de chevet étant le seul éclairage à terre, faisant le noir total de la pièce. La jeune femme frissonna. Enveloppée d'une fine couverture dans son lit, habillée des mêmes vêtements depuis son arrivée il y a quelques mois, elle ne dormait plus depuis une bonne période. Dans sa chambre d'hôtel, on pouvait voir la porte barricadée tant bien que mal par des planches semblant provenir de meubles détruits. Près de là, dans la pièce d'à côté qu'était la salle de bain, il en était de même pour les fenêtres s'y trouvant. Pour la première fois depuis qu'elle était là, Anya suffoqua et commença à pleurer, se rendant compte à présent à quel point elle était seule. Elle se doutait qu'elle ne reverrait plus jamais l'homme qu'elle aimait tant, ce qui la fit crier de douleur jusqu'à se faire entendre dans tout le quartier semblant être déserté. Une fois calmée, ses larmes coulaient toujours mais elle se décida à sortir de son lit. Elle se dirigea vers la salle de bain. Malgré la situation, elle détestait se sentir sale.
L'eau chaude coulait à gouttes (ce qui n'a rien d'étonnant, vu l'état dans lequel se trouvait la ville), mais Anya était tout de même soulagée de pouvoir se laver. Elle prit le seul savon neuf qu'elle trouva et se frotta le corps avec, faisant partir toute la saleté. Il lui fallut dix minutes avant de sortir de la douche et enfiler des vêtements propres, avant de rassembler les affaires qui lui seraient les plus utiles pour le long et périleux voyage. La jeune femme rassembla donc un pistolet trouvé sur la table de chevet et deux chargeurs, ainsi que les trois seules boîtes de conserve qui lui restaient. Elle soupira. La peur n'était pas ce qui lui manquait, et rien que de savoir en partie ce qui l'attendait lui donnait l'envie de quitter ce monde pour s'épargner toutes ces souffrances. De nouveau, elle laissa échapper quelques larmes qui coulèrent le long de son visage jusqu'à s'écraser sur son sac. La seule fenêtre non barricadée était celle de sa chambre. De cette façon, elle pouvait vérifier discrètement ce qui se passait à l'extérieur, sans courir grand risque puisque cette fenêtre était loin d'être grande. Ceci dit, elle s'y dirigea, lentement, pour observer les changements de cette nuit. Peu de réverbères étaient allumés, la plupart étant détruits par les zombies. Mais elle arrivait cependant à distinguer les nouveaux cadavres dans la rue. La pile des cadavres des jours précédents était en effet moins haute. Cette pensée la fit frissonner, et une énorme vague de peur l'envahit. Anya était de loin la femme la plus peureuse que vous pouviez trouver.
Essayant de distinguer la présence de vivants, ou de mort vivants, et ne voyant rien qui aurait pu lui rendre la tâche plus difficile, elle se mit debout sur le rebord de sa fenêtre, sa porte étant inacessible, ne sachant réellement quoi faire. Finalement, trouvant quelques prises sur lesquelles elle pouvait s'accrocher à ses risques et périls, elle se dirigea doucement vers la fenêtre voisine. * Ne regarde pas en bas * avait-elle beau se répéter... Mais l'envie était plus forte. Elle fit donc ce qu'elle s'était interdit de faire, et, à la fois soulagée et prise d'un vertige, elle continua son chemin sans avoir vu la moindre présence. Cependant, une de ses prises céda. Heureusement, ce n'était que celle sous son pied gauche, aussi celle sur laquelle elle avait le plus de mal à tenir. A vrai dire, elle était en meilleure posture et surtout moins risquée sans cette prise. Arrivée à la fenêtre voisine (qui n'était pas celle de sa salle de bain, cette dernière étant barricadée et donc inaccessible), elle s'y agrippa et rassembla toutes ses forces pour rentrer dans la pièce. Ce qui lui valut quelques écorchures, vu que la fenêtre était brisée. Mauvais signe...


[Dans la chambre voisine]


Les lumières étaient allumées. Anya prit son arme et la chargea, l'index posé sur la détente, prête à appuyer à tout moment. Cependant, même si elle était prête à tirer au moindre imprévu, sa main tremblait. Ce qui ne lui facilitait pas la tâche. Elle se trouvait dans une salle de bain. La baignoire était immaculée, ce qui ne fut pas le cas pour le lavabo couvert de sang et le tapis posé n'importe comment sur le sol. La jeune femme en eût les larmes aux yeux, mais continua tout de même, à petits pas, de se diriger vers la chambre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indrick Boreale

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 03/08/2009
Localisation : Dans les sombre ruelles.

MessageSujet: Re: Hôtel inconnu et déserté.   Dim 9 Aoû - 21:54

La nuit....c'est les moments de toutes les craintes pour les survivants, car ils savent "qu'il" a l'avantage, La pluie se mit à tomber sur cette ville où tout espoirs semble perdu. Les Lumières s'allume pour éclairer les vestiges des bâtiments, rue et autre endroit, mais plus personne ne les utilise, des ombres se mouvent sur les faces des bâtiments, des bruits de pas, des cris. La ville n'a plus rien de son prestige d'autre fois, dans une ruelle sombre l'on peut voir une créature marchait à quatre pattes, il reniflait l'air et semblait cherché quelque chose. Après plusieurs minutes à renifler et regarder autour de lui, la chose se mit a courir vers un ancien hôtel, les flaques d'eau ne le déranger pas.

Il finit par arriver devant la porte d'entrée qui était barricadé, il regarda autour et fini par voir une fenêtre vers le haut de l'hôtel, il escalada la façade du bâtiment et défonça la vitre en se jetant dessus, il tomba dans une salle de bain, le vent entra dans la pièce. Indrick huma l'air un moment avant d'entrer dans la chambre, laissant derrière lui des petites flaques d'eau, la chambre était bien rangée vue que plus personne ne vivait ici. Il chercha partout m'étant la chambre sans dessus-dessous, puis il sortit dans le couloir en continuant à écouter les bruits.

Il finit par arriver dans une sorte de cuisine, les odeurs étaient forte ici, il renifla et ce mit à chercher un peu partout, toujours à quatre pattes. Il finit par trouver des boites de converses vide cela voulait dire qu'il y avait des survivants, à cette idée Indrick saliva, il se voyait déjà planter ces crocs dans leurs corps encore chaud. Il se leva pour se faire passer pour un homme non contaminer, il sortit de la cuisine et marcha dans l'hôtel. Il était dans le hall d'entrée quand un bruit dans les couloirs attira son attention, il se mit de dos pour ne pas quand remarque sa peau, il fit face à un mur et attendit. Quand il entendit la personne s'approcher, il lui dit sur un ton a vous glacé le sang.

-Aider....moi...j'ai...mal....

Il se laissa tomber par terre pour faire croire qu'il était mal en point et continua en posant ses mains sur le sol pour se remettre à quatre pattes et continua.

-J'AI FAIM!!

Puis il se mit a crié en montrant ses dents jaunie et son corps couvert de sang, il fonca sur la personne avec l'intention dont faire son repas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anya Shawn

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 02/08/2009
Localisation : Je ne veux pas d'une réunion de zombies, merci.

MessageSujet: Re: Hôtel inconnu et déserté.   Dim 9 Aoû - 23:41

Anya marchait à petits pas, méfiante, vers la chambre. Elle brandissait son arme devant elle, les mains tremblantes, s’attendant à voir surgir quelqu’un, mais en espérant le contraire. Un lit pour deux personnes se trouvait au bout de la pièce, parfaitement bien fait et embelli par le bouquet de leurs posé dessus. Sur les deux tables de chevet se trouvaient deux lampes sur chaque avec une boîte de préservatifs.

- On se croirait dans un love hôtel, lâcha-t-elle dans le vent, indifférente.

La chambre était nickel, si ce n’étaient les traces sur le sol laissant croire qu’un individu y avait marché à quatre pattes. Peut-être trop souffrant pour se mettre debout… Cette pensée fit frissonner la jeune femme. Elle jeta de rapides coups d’œil dans toutes les directions, vérifiant que personne d’autre qu’elle-même ne se trouvait dans la pièce. Rien. Si ce n’est le bruit dans le hall… Entendant des appels au secours, son cœur accéléra ses battements et, au fond d’elle-même, elle était heureuse d’enfin pouvoir trouver quelqu’un qui pourrait peut-être l’informer sur ce qui se passait ici. Elle se précipita donc dans le couloir, la porte de la chambre étant ouverte. Là, elle alluma les lumières dont l’interrupteur était bien visible, devant la porte de la chambre dans laquelle elle se trouvait. Elle vit la silhouette de ce qui semblait être un homme, et s’y approcha doucement, son arme en main mais n’étant plus brandie, la jeune femme ne s’attendant pas à courir un danger.

- Aidez...moi...j'ai...mal... , lâcha l’individu d’un ton qui lui glaça le sang.

Elle s’arrêta, essayant de distinguer le visage de l’homme. Mais rien n’y fit. Elle ne pouvait savoir si elle devait s’en méfier ou non. En un instant, l’homme se retrouva à terre. Il semblait souffrant, et Anya aurait aimé faire quelque chose pour lui. Cependant, elle ne voyait toujours pas son visage, et préféra ne pas trop s’en approcher. Elle n’osait dire mot. Une brise souffla sur son visage et elle ferma les yeux. Elle n’aurait pas dû… A ce moment, l’homme n’étant désormais pas pris pour un innocent aux yeux de la jeune femme, sauta sur cette dernière et l’envoya à l’autre bout de la pièce tellement le choc était fort. Anya n’eut pas vraiment le temps de réaliser. Elle sut juste qu’il n’était pas de son côté. Son arme ne se trouvait plus dans sa main, mais là où elle se trouvait il n’y a même pas deux secondes. Elle l’avait lâchée sans s’en rendre compte ! Paniquant et voyant le zombie prêt à la dévorer, elle lui fit un énorme coup de pied au visage, s’attendant à voir sa tête s’arracher du reste de son corps. Mais on n’était pas dans un film… Le monstre avec qui elle avait affaire était solide, tout le contraire d’elle-même. Elle poussa un cri aigu à vous casser les tympans et sauta sur son arme. Elle passa sa main libre sur son hanche pour sentir si elle avait toujours son sac. Oui, elle l’avait. Mais n’en avait pas besoin pour le moment. Voyant le zombie se diriger de nouveau vers elle, elle visa le visage de ce dernier et tira, épouvantée, ne sachant pas trop où la balle irait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indrick Boreale

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 03/08/2009
Localisation : Dans les sombre ruelles.

MessageSujet: Re: Hôtel inconnu et déserté.   Dim 9 Aoû - 23:51

indrick la propulsa de l'autre coter de la pièce et se mit à crier avant de revenir sur elle, c'était une femme quoi de plus tendre que la chaire d'une femme! Il l'aurait trouvé belle s'il n'était pas devenu un zombie assoiffer de sans!! Il voyait dans son regarde de la terreur, ce qui excitait Indrick, il chargea, mais se prit un coup de pied dans la tête. Sous le choc il se dégagea en posant ses mains sur sa tête et la secouant pour essayer d'avoir moins mal, la douleur le rendit encore plus énerver, il releva la tête, dévoilant son affreux visage, il filet de bave coulait de sa bouche, ses yeux étaient injectés de sang, ses dans dents étaient jaunis et son pull ainsi que ses mains étaient recouvairte de sang sécher. Il se mit à grogné, mais le cri de la jeune femme était plus forte, il se boucha les oreilles en sentant un mal de crane venir à cause de la voix de la femme, il leva l'une de ses mains pour l'éventrait, mais elle avait bougé. Il se retourna, voyant qu'elle allait récupérer son arme Indrick courut vers elle pour la stopper avant, mais il arriva trop tard, la femme prit son arme et tira vers le visage d'Indrick, heureusement pour lui le tire n'était pas très précis, au lieu d'aller sur sa tête la balle lui éflera la joue gauche. Surpris par la douleur ainsi que le danger que représentait son arme, Indrick poussa un cri de douleur avant de partir à tout vitesse pour se cacher et l'attaquer au moment propice.


Il continua à courir pendant deux bonnes minutes avant de se cacher dans une pièce sombre, il se demandait ce qu'elle pouvait bien cacher, il se mit à la fouiller tout en restant attentif au son pour savoir si la femme ne le chercher pas. Il remarqua qu'il y avait pas mal de câbles et d'interrupteurs, il sourit. Il arracha les câbles, ce qui plongea l'hôtel dans le noir, les lumières de secoure se mirent en marche, mais elles ne suffisaient pas à éclairer complètement. Indrick se mit a hurlé de bonheurs, car les humains n'étaient pas à l'aise alors que lui si! Une fois son hurlement terminé, il sortit de la pièce à la recherche de son futur repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anya Shawn

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 02/08/2009
Localisation : Je ne veux pas d'une réunion de zombies, merci.

MessageSujet: Re: Hôtel inconnu et déserté.   Lun 10 Aoû - 0:03

Pas de chance ! La balle avait effleuré sa joue, mais rien de plus. Anya lâcha un juron (suivi de plusieurs autres), en voyant le monstre courir et en sachant que le risque devenait de plus en plus grand. Elle l’avait perdu. Au fond, la jeune femme avait un point de soulagement de ne plus l’avoir en face d’elle. Craignant ne pas avoir de choix, elle se dirigea vers l’endroit vers lequel elle avait vu cette « chose » hideuse courir. Elle aurait été assez satisfaite de lui avoir flanqué la trouille, si elle n’était pas parcourue de frissons et ne se sentait pas aussi lourde. Avant même qu’elle ait tourné vers le prochain couloir pour chercher le zombie, toutes les lumières s’éteignirent, ne restant plus que les lampes de secours éclairant très faiblement l’endroit.
- Salaud, lâcha-t-elle tout haut.
Il y eut un écho. Anya scrutait le couloir, avançant prudemment sans entendre le moindre bruit. L’arme était brandie devant elle, mais elle était moins sûre d’elle depuis qu’elle a loupé le visage du mort-vivant. Ce dernier était caché quelque part, dans une pièce, où il l’attendait. De nouveau, elle tressaillit en l’imaginant bondir sur elle à tout moment. La pièce dans laquelle il se trouvait devait être celle où se trouvaient toutes les commandes de l’éclairage du bâtiment, puisqu’il avait réussi à éteindre les lumières pour la plonger dans une obscurité presque totale, les lampes restant ne prodiguant pas grand-chose.
Avançant en faisant le moindre bruit, l’oreille aux aguets, Anya était près de la première porte. Sans hésiter, elle l’ouvrit brusquement, l’index était près d’appuyer sur la détente. A son grand soulagement et le contraire en même temps (qui devait être une sensation assez spéciale), elle n’y vit rien. Personne. Elle se retourna au plus vite, craignant qu’il soit derrière elle. Personne non plus. En continuant sa recherche, il lui semblait que même son ombre tentait de fuir ! Découragée par la peur et encouragée par la volonté de survivre et tous deux à la fois, la volonté de survivre semblait gagner le dessus, car la jeune femme continuait malgré tout et d’un pas sûr, cette fois.
- Montre-toi, connard !
La voix et le ton qu’elle eut pris lui étaient inhabituels. Inconnus, même. Jamais auparavant elle n’avait été aussi ferme et tenace. C’est pourquoi elle ne put s’empêcher d’adresser un sourire à sa propre personne. Elle s’arrêta. Comme si elle s’attendait à le voir apparaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indrick Boreale

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 03/08/2009
Localisation : Dans les sombre ruelles.

MessageSujet: Re: Hôtel inconnu et déserté.   Lun 10 Aoû - 0:09

Indrick marchait dans les couloirs sans un bruit, il savait qu'il devait faire attention avec cette proie,car elle peut le tuer avec son arme. Le noir lui donner au moins un avantage sur elle, ce qui équilibrera peut-être les chances de l'avoir. L'écho de la femme dans les couloirs, permit à Indrick de savoir où elle était, il devait se débarrasser du pistolet, il réfléchit un moment. La pluie tombait abondamment dehors, l'idée de partir lui était brièvement venu à l'esprit, mais le fait se laisser passe un repas d'une telle qualité l'on empêcher! Un bruit dans le couloir le mit sur ses gardes, un bruit de pas, elle venait du couloir sur sa gauche, sans attendre Indrick se mit a courir pour passer le couloir avant que les pas ne sois trop près, au moment ou il passait l'intersection, il tourna la tête et vit la femme, mais il allait trop vite pour qu'elle est le temps de lui tirait dessus.

Il prit plusieurs couloirs pour qu'elle ne le poursuit pas, il finit par stoppé sa course et regarda autour de lui, il était dans une grande salle, surement la salle des banquets. Parfait! Ici il avait plus de chance de la tuer, il y avait pas mal de cachette, des tables reverser, des rideaux, c'était l'endroit idéale! il se mit à rire. Soudain un éclaire apparut devant la fenêtre suivie du tonner, encore mieux, avec ces bruits, il pourrait la surprendre à tout moment, mais il devait l'attirer ici. Il se dit que le meilleur moyen était de la trouver et de la guider ici, ensuite il pourrait passer à Table. Il sortit de la salle et se mit à la chercher dans les couloirs, la salle se trouver au rez-de-chaussé et l'endroit où elle l'avait vu était à l'étage, il monta les escaliers pour commençait les rechercher.

Il cherchait depuis cinq bonnes minutes, il commençait à perdre patience! Il se mit à crier de frustration, quand un coup de feu retentit dans le couloir puis le bruit d'une balle se plantant juste devant sa main gauche, il regarda dans la direction d'où provener le son et la vit, la femme se tenait à six mètres. Il sourit et se mit à fuir, il faisait tout pour qu'elle puisse le suivre, s'arrêtant un moment en faisant mine de chercher son chemin. Après une minute de poursuite, ils finirent par arrivait non loin de l'entrée de la salle, il stoppa juste devant la porte et se retourna pour regarder la jeune femme avec un sourire carnassier puis entra, on disant.

-Viens à moi petit repas....viens que je plante mes crocs dans ta gorge!!

La chasse avait commencer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anya Shawn

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 02/08/2009
Localisation : Je ne veux pas d'une réunion de zombies, merci.

MessageSujet: Re: Hôtel inconnu et déserté.   Lun 10 Aoû - 1:13

Lorsqu’Anya s’était arrêtée, le zombie était venu à elle. Elle avait tiré dessus une nouvelle fois, mais ça n’avait fait que toucher sa main gauche. C’est à ce moment qu’elle regretta amèrement de ne pas s’être entraînée à tirer avant de se fourrer dans un tel pétrin… Elle allait lâcher une fois de plus un juron, mais voyant le mort-vivant partir, elle épargna sa salive pour lui cracher dessus dès qu’elle en aurait fini avec lui. Parce que, malgré sa peur, sa maladresse et son faible niveau dans ce genre de situation, elle avait un espoir d’arriver à l’avoir.
Anya continua sa poursuite, presque en courant. La faible lumière commençait à clignoter, ce qui perturba la jeune femme qui craignait ne plus avoir de lumière et tomber dans les griffes de cet ignoble individu. Plus elle s’enfonçait dans les couloirs, plus elle avait peur de se perdre par la suite. L’hôtel était de loin le plus grand dans lequel elle a eu à loger ! Mais elle ne se laissa pas décourager, se concentrant davantage sur son prédateur. * Les rôles sont inversés, maintenant * . Les couloirs les moins utilisés étaient aussi les moins entretenus. Enfin, c’est ce qu’elle se dit. Elle ne pouvait être sûre de rien, vu l’état de la ville aujourd’hui… Plusieurs tableaux de scènes quelque peu pittoresques attirèrent son regard, mais elle ne s’y attarda pas. Dans d’autres conditions, elle aurait probablement volé ce tableau (si on peu dire ça comme ça… Vu qu’il n’a plus de propriétaire) pour se l’approprier. Mais en cet instant elle s’en foutait pas mal. Ce qui l’importait, c’était de survivre et partir au plus vite de ce continent pour retrouver son chez-soi, après avoir bien sûr retrouvé son mari… Elle retint une larme.
Le zombie était à présent devant elle à quelques mètres près, et lui lança un sourire qui la laissa immobile un instant. Malgré son courage sorti d’on ne sait où, ce carnassier lui faisait toujours aussi peur. Mais il fallait continuer. Où c’était ça, ou c’était sa mort certaine. Elle le suivit donc dans la pièce dans laquelle il venait d’entrer…
Des tables renversées s’y trouvaient, et c’était un endroit idéal pour jouer à cache-cache ! * Merde. *
Anya resta un long moment devant l’entrée, avant de se décider à entrer à son tour.

- Si c’est à ça que tu veux jouer…

Elle brandit son arme et attendit le moment propice. Celui qui leur dirait qui est la proie, et qui est le chasseur... Son index appuyait presque sur la détente. Au moindre bruit, elle serait capable de tirer sans même s'y attendre elle-même... A cet instant, elle se rappela son idiotie de passion pour les films d'horreur. Lorsqu'elle prétendait vouloi s'y trouver et jouer à la héroïne. Mais non, dans la réalité, tout est différent. Et elle a l'occasion à présent de l'apprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel Vicious

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 02/08/2009
Localisation : quelque par où je serais en paix ave moi même

MessageSujet: Re: Hôtel inconnu et déserté.   Lun 10 Aoû - 2:06

[à l’extérieur de l’hôtel ]


Il pleut…Bon d’accord j’aime bien la pluie, mais quand je suis au sec! Il tombait des cordes, c’était terribles, un vrai déluge, voilà ce qui se passe à vouloir se promener dans cette « charmante » ville, tiens? Un hôtel… Il semble abandonné…

« Je vais pouvoir m’abriter… »

Dit-je à moi-même comme pour me rassurer, mais de quoi? Bah se retrouver seul dans une ville à moitié zombifié c’est pas la joie, Je me décide donc tant bien que mal à enter dans « l’accueillante » bâtisse… j’arrive devant une grille rouillé recouverte de lierre, je vois des lumière allumés, on se croirait dans une maison hanté…

« hmm…sa promet…faut m’appeler le décorateur… »

Oui je peux pas m’empêcher de parler pour rien mais bon. Je pousse la grille dans un bruit de…de vieille porte de maison hanté, une fois celle-ci refermée toujours dans le même bruit délicieux, je me tourne vers l’hôtel, de près ça fait encore plus film d’horreur, pourtant je rentre quand même…

[à l’intérieur…]


Y’a pas de lumière…Merci l’orage, j’allume mon briquet pour essayer de voir, c’est pas très efficace mais c’est mieux que rien, j’avance doucement mais surement, sur les murs des tableaux, l’art j’aime bien mais ceux là sont dans un si mauvaise états que j’en aurais presque de la peine, je continue mon chemin en regardant bien où je met les pattes, des chambres, normal dans un hôtel ,elles sont étrangement propres, un vrai love hôtels, sur la table des capotes, y’en a qui se font plaisir… D’un n’autre côté je les envies de ne pas être seul comme moi.
Un peu plus loin une autre chambre, j’y entre en restant quand même sur mes gardes, je n’ai pas trop envie qu’une de ces bestioles me saute dessus pour me boulotter les mollets rien que d’y penser j’en ai froid dans le dos…
Elle est en bazar comme si on s’y était battu…

« hmm…peut être une partit de poker qui a dégénérer? »

Fit-je en appuyant mon visage sur ma mains droite comme j’ai l’habitude de le faire…. Soudain, un cou de feu, un cri à vous glacer le sang, je sors de la chambre chargeant mon arme au cas où…

« Surement le perdant… »

Me di-je, je me dirige donc vers la source de ce cri, une grande porte, une salle de réception un truc comme ça, elle est ouvert, je passe la tête, une jeune femme assez jolie, si les fille m’intéressais je lui aurait demander un rendez vous, mais bon là n’es pas le problème, en face d’elle une sorte de zombie… Oui un Zombie, comment je vois ça? Eh bien je suis assez habitué à l’obscurité depuis mon séjour dans ce labo étrange… mais bon je suis pas superman non plus, je vois que c’est un zombie parce que il est a 4 pattes qu’il bave (a moins qu’il est la rage?) et ses yeux rouge on les vois luisent d’une lumière malveillante. Je sors mon arme je tire une fois la balle va se planter dans le pieds du zombie, mais bon c’est pas ça qui va le tuer, je m’approche doucement de la jeune femme l’air un peu inquiet.

« Vous aller  bien? »

Je me met à ces côtés ,pour une fois je suis sérieux, car voir des gens en difficultés surtout des demoiselles je ne peu rester de marbre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indrick Boreale

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 03/08/2009
Localisation : Dans les sombre ruelles.

MessageSujet: Re: Hôtel inconnu et déserté.   Lun 10 Aoû - 3:01

( c'est gentil de me planté une balle dans le pied x) t'es un sacré tireur dit-donc xD )

Indrick s'était cacher derrière une table, il vit la jeune femme entré. Profitant du peu de lumière dans la salle et du bruit du tonnerre, Indrick se mit à tourné autour d'elle en riant, il se mit à lui parlé.

-Pauvre créature....te voilà seul contre ton pire cauchemar!

Il sortit de derrière une table en bondissant sur elle, mais la rata de peu, il retourna se caché, son excitation ne faisait qu'augmenté, un sourire mauvais apparut sur son visage. Il continua plusieurs fois son petit manège quand il marcha sur un morceau de vitre qui se brisa sous son poids, il poussa un petit cri de frustration. Sa proie pointa son arme vers lui et s'apprêtait à tiré quand un homme surgit à l'entrée de la salle. Indrick regarda un moment le nouvelle arrivant, il n'eus pas le temps de réagir quand l'homme sortit son arme et tira sur lui, la balle se planta dans son pied. Indrick poussa un long cri de douleur mélangé de rage, il recula de quelle que pas, le jeune homme se mit à coté de sa proie, Indrick lui dit.

-Dégage Humain si tu ne veut pas que je te tue toi aussi!

Indrick poussa un grognement d'avertissement, il se tenait près à bondir pour les attaquer ou fuir. Un éclair apparu dans le ciel suivit aussitôt du tonnerre, Indrick profita de ce moment pour bondir sur le côté, vers la fenêtre, il sortit de l'hôtel et se dit.

-Je ne voulait pas le faire car je n'aime pas partagé mais bon....

Il poussa un long cri qui glacé le sang, au début rien ne se passé quand soudain des bruits de gémissement retentir dans la nuit. Une dizaine de zombies se mirent à marché dans la rue qui mené à l'hôtel, Indrick s'approcha de la grille et l'ouvrit en poussant un autre cri. Il se retourna vers les deux survivants et leurs dit avec un rire malsain.

-Venait ici les amies! Ici se trouve un superbe festin!

Il se mit a bondir vers les deux humains, bras tendus vers le visage de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anya Shawn

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 02/08/2009
Localisation : Je ne veux pas d'une réunion de zombies, merci.

MessageSujet: Re: Hôtel inconnu et déserté.   Lun 10 Aoû - 3:57

Anya observait l'immonde créature tourner autour d'elle en prononçant une phrase qu'elle a à peine comprise. Elle laissa échapper un petit rire moqueur mélangé à de la peur, restant fixe, les bras le long du corps.

- Idiot, trouva-t-elle simplement à lui dire.

* Apparemment, ce zombie n'a pas de cervelle.* Pensa-t-elle en espérant que ceux qui suivraient ne seraient pas bien différents de lui... Mais elle fut prise d'un sursaut lorsqu'il lui sauta dessus, la manquant de peu. Dorénavant, elle ne se laisserait plus aussi facilement aller dans ses pensées. Il fallait qu'elle survive, bien que pour l'instant ce mort vivant ne se cachait pas ou très mal. Elle aurait put lui tirer dessus sans problème... si elle était une pro en la matière ! Elle se maudit à cette pensée. Voilà bien longtemps qu'elle aurait masacré ce monstre si elle avait été capable... Mais dans des situations pareilles, mieux vaut ne pas parler au conditionnel. C'est une perte de temps, et cela ne l'avançait à rien. En attendant, elle tremblait de tout son corps. Cela ne pouvait pas être que de la peur. Le froid, peut-être?
Tandis qu'Anya veillait à ce que la créature ne l'approche pas de trop près, quelqu'un entra dans la salle, derrière elle. Quelqu'un dont elle ne pouvait pas encore dire si elle était rassurée de le voir ou pas... Quelqu'un... Qui était un homme ! Ce dernier lui jeta d'abord un regard avant de tirer sur un pied du zombie qui cria de douleur et de rage à la fois. Son soulagement fut grand, mais n'atténua pas sa peur. Il lui demanda si ça allait.

- Parce que dans des conditions pareilles ça pourrait aller ?

Elle se rendit vite compte que ça pouvait vexer. Surtout qu'il s'était pris la peine de l'aider. C'est pourquoi elle lui adressa un sourire reconnaissant avant de l'observer. Il avait l'air d'avoir plus ou moins son âge, mais elle n'aurait pas été étonnée de savoir qu'il avait moins de vingt ans. Plutôt efféminé, il avait l'allure d'un jeune plein d'énergie, craignant peu de choses vu le courage qu'il venait de manifester. Loin d'être comme elle !
Anya ignora les paroles du mort-vivant destinées au nouvel arrivant. Elle était cependant preque heureuse de le voir dégager. Mais cela ne dura pas... Un long cri se fit entendre à l'extérieur...

- Merde! Il va tous les attirer ici !

Elle lança un regard appeuré au garçon dont elle ignorait le prénom et qu'elle ne pourrait malheureusement pas demander, espérant qu'il aie une solution.

- Faut qu'on dégage...

A ces paroles, elle lui lança un dernier regard avant de se diriger vers là où le zombie était sorti. Ils auraient pu s'enfuir par ici mais elle constata que de dizaines de morts vivants se dirigeaient de ce côté. La porte d'entrée étant du même côté, il n'yavait guère de choix que de trouver une sortie de secours..!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel Vicious

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 02/08/2009
Localisation : quelque par où je serais en paix ave moi même

MessageSujet: Re: Hôtel inconnu et déserté.   Lun 10 Aoû - 12:59

« faut qu’on dégage! » dit elle, a bon j’ai cru qu’il fallait qu’on prennent le thé… Je la vit s’élancer ver la fenêtre briser, puis revenir sur ses pas en très peu de temps après, les immonde créatures lui sautèrent dessus, elle les évita de peu pour revenir à mes côtés.
Je me repris le menton (on ne change pas ses habitude) quand je prenait cet air là c’est que je réfléchissais. Au bout de quelques secondes je la pris par le bras…

« Je n’ai qu'un chargeur, et je pense que vous vous en avez le double, ne gâchons pas toutes nos munition qui sont si rares maintenant, avec le menu fretin, j’ai vu qu’une chambre était intact, la fenêtre doit être ouverte, sortons par là, après il nous suffira de passer à travers la haie qui longe le bâtiment…suivez moi! »

Je la pris par la main pour la tirer, vers la porte par laquelle j’était rentrer, longeant les couloirs, les tableaux sont toujours là (d’un autre côté ils n’allait pas s’envoler non plus…quoique…). Dans ces moment là je suis plutôt content d’être mince et de courir vite, après environs 10 minutes de course effrénée je pousse la porte pour arriver dans la chambre au capotes, une fois là j’ouvre la fenêtre pour y passer la tête (si elle se referme j’aurais pas l’air con tiens!), je la tourne vers la droite, en direction de la salle de réception, je vois tous ses zombies s’agiter comme des animaux en cage, il me semble qu’ils se courent après…

« Tiens il effectue un drôle de rituel il se court après…Ah je sais! C’est comme un rituel indien c’est ça? »

Fit-je avec une tête de simley, l’air tout fier de ma découverte… puis je m’appui un peu sur la rambarde de la fenêtre histoire de vérifier si elle tiens bien, par chance c’est le cas, mais bon je suis assez léger, mais je en sais pas si la demoiselle passera, non pas qu’elle grosse loin de là mais comme elle est plus grande que moi je me pose la question…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indrick Boreale

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 03/08/2009
Localisation : Dans les sombre ruelles.

MessageSujet: Re: Hôtel inconnu et déserté.   Lun 10 Aoû - 21:20

(bon sa sera surement mon dernier poste ici alors il sera cour ^^')

Indrick était fou de rage, il ne voulait qu'une chose, s'était de tuer ces humains, lui et sa horde de zombies entrèrent dans l'hôtel par la vitre brisé. Il les guida à travers l'hôtel, ils couraient a tout vitesse (enfin pas aussi vite qu'un homme), Indrick se trouvé en tête, les cherchant partout. Après plusieurs minutes il vit une porte ouverte, il entra avec sa horde et vit que la fenêtre était grand ouverte, mais plus personne n'était dans la chambre. Indrick s'approcha de la fenêtre, il sortit la tête, mais ne vit personne, ils avaient déjà quitté la rue. Pris de rage, il poussa un long cri qui se perdit dans l'obscurité de la ville. Il se dit.

"je les retrouverait et quand je les aurai attrapait, je leurs ferait souffrir le martyr!"

Il se mit à rire, laissant les autre zombies quitté l'hôtel, il avait toujours faim! Il aller devoir chassé une nouvelle proie!

[ fin du Rp pour moi]


Dernière édition par Indrick Boreale le Lun 10 Aoû - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anya Shawn

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 02/08/2009
Localisation : Je ne veux pas d'une réunion de zombies, merci.

MessageSujet: Re: Hôtel inconnu et déserté.   Lun 10 Aoû - 22:14

[Dans la grande salle]


Prise d'une panique, Anya commença à se ronger les ongles (ce qu'elle ne faisait guère depuis bien longtemps) en écoutant parler le jeune homme sans vraiment l'écouter... Elle guêtait le moindre bruit, inquiète que les zombies les trouvent et en fassent leur repas. Ses doigts commencèrent à saigner lorsqu'il la prit par la main, ce qui lui laissera quelques traces de sang sur la main... Anya n'eut pas le temps de le remarquer, trop occupée à lancer des regards inquiets autour d'elle tout en se laissant guider par cet inconnu en qui elle avait confiance. De toute manière, dans ce cas si extrême, on avait besoin de faire confiance à n'importe qui puisque c'est ça... ou la mort. Elle observa seulement qu'ils se dirigeaient vers l'endroit où elle se trouvait quelques instants auparavant. Ils longèrent les murs des tableaux qu'elle trouvait si parfaitement peints, les lumières dangereusement clignotantes, prêtes à s'éteindre à n'importe quel instant pour les plonger dans le noir.

[Dans la chambre]

Excitée par cette fuite et non sans peur, la jeune femme suiva le garçon pour entrer dans la pièce et voir que c'était celle par où elle était entrée. Il y avait effectivement une fenêtre brisée qui pourrait les sortir de là. Mais descendre d'aussi haut était tout autre chose. Elle chassa cette pensée, préférant se faire à l'idée qu'une fuite était possible s'ils s'accrochaient bien aux prises. De plus, malgré sa longue robe lui compliquant bien la tâche, il fut un temps où elle faisait de l'escalade en montagne et elle avait donc gardé ses réflexes. La différence ici, c'est que l'on avait qu'une seule chance. Il n'y avait personne pour les assurer. Elle lâcha la main de l'inconnu et ignora sa remarque, n'étant pas d'humeur à plaisanter, avant de mettre son arme dans son sac. Elle savait qu'elle prenait un grand risque. Mais si elle voulait avoir moins de chance de tomber en s'accrochant à l'aide d'une seule main...

Anya remarqua le regard du jeune homme prêt à sortir par la fenêtre et le devina :

- Ne t'inquiète pas pour moi, je suis déjà passée par ici. J'y arriverai donc une deuxième fois (sourire). Allez, descends, je te suis ; ils arrivent....

Elle entendit les zombies se rapprocher, devinant que celui à qui ils avaient eu affaire tout à l'heure était le plus proche. * Il ne veut pas manquer son butin... * Pensa-t-elle avant de se dépêcher à descendre juste après son compagnon qui lui était déjà près du sol. Une fois à terre, ce fut à elle de le prendre par le bras et l'entraîner en courant vers le petit bois situé derrière l'hôtel, sur le terrain de ce dernier probablement puisque rien ne les séparait.

[A l'extérieur]


- S'ils ont assez de flair, ils risquent de vite nous repérer. Bien que je doute que ce soit le cas... C'est pourquoi un bois est très conseillé par moi-même. Histoire de jouer un peu à cache-cache, tu vois? elle eut un sourire ironique et son coeur battait la chamade, elle qui était déjà bien essoufflée.

Une fois arrivés vers le centre du bois, elle s'arrêta pour faire une pause, les mains appuyées sur ses jambes. Sa robe était déjà bien arrangée et on peu plus courte à cause des (ou grâce aux) différents obstacles du parcours. Elle l'avait payée chère alors qu'une autre du même modèle était plus courte et coûtait la moitié de celle-ci... Mais ça, elle s'en foutait, au fond. Le principal était qu'ils étaient toujours en vie, et pour ce longtemps, espérons-le...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel Vicious

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 02/08/2009
Localisation : quelque par où je serais en paix ave moi même

MessageSujet: Re: Hôtel inconnu et déserté.   Dim 23 Aoû - 11:33

[désoler j'ai mis du temps à répondre j'ai eu un souci d'ordi]

Moi Je me contenter de la regarder, elle s’essouffle vite, mais je la comprend je suis en âge moi aussi, Sa doit faire pas mal de temps que je ne m'était pas fait attaquer. Mollement, je me pose tel un gros sac sur la racine d’un arbre assez imposant, me passant la main dans les cheveux, je pose mon regard sur la jeune personne en face de moi… Elle doit être plus vieille que moi, aller, deux ou trois ans de plus, de long cheveux châtain qui tire un peu sur le vert (drôle de couleur mais j’aime bien étrangement), des yeux en amande bleu qui ressemble un peu au miens… Et dire que je suis en train de me comparer à une fille, eh ben! Je n’ai vraiment rien de mieux à faire mais maintenant je saurais pourquoi les gens me prenne tant pour une fille (je dosi admettre que je fait pas trop d'effort pour être viril mais bon...)… Au bout de quelque minutes je me lève, difficilement mais je me lève quand même, m’approchant d’elle doucement, levant une main près d’elle mais sans la toucher…

« Je pense qu’il faudrait partir, si vous avez fini de vous reposer bien sûr… Dans le pire des cas nous pouvons nous reposer plus tard… »

Je disait sa presque inquiet, il n’est pas dans ma nature de laisser une femme seule dans le pétrin (ni un homme d’ailleurs...surtout un homme en faite, et oui on ne se refait pas) je lui sourit gentiment, pour le moment c’est tout ce que je peu faire l’accompagner et empêcher qu’elle se fasse blesser où pire…Tuer.
Je ne me considère pas comme un bon samaritain c’est juste que je suis trop gentil et pas assez égoïste pour laisser les gens le nez dans leur merde comme on dit, et puis peut être qu'en les aidant je pourrais soulager mon malaise...Du moins je l'espére...


Dernière édition par Axel Vicious le Dim 23 Aoû - 14:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adema Zombie
Loup Solitaire ~Amant des zombies
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: Hôtel inconnu et déserté.   Dim 23 Aoû - 13:41

[HRP Indrick ton rp est insuffasant, merci de faire l'effort de faire 15 lignes minimum =) ]

_________________


Cameron : Je vais vérifier ça. Foreman : Je vais passer ce coup de fil. Chase : Je vais le maintenir en vie, le maximum de temps. House : Je vais déjeuner.

https://www.youtube.com/watch?v=wdaSeHaWHrs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madzombie.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hôtel inconnu et déserté.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hôtel inconnu et déserté.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mad Zombie :: Bâtiments-
Sauter vers: